Département du Pas-de-Calais

 1 président et 78 conseillers départementaux issus des 39 cantons du Pas-de-Calais 

 Élu : Mireille Hingrez-Cereda, Vice-présidente du Conseil départemental du Pas-de-Calais chargée des enjeux maritimes et métropolitains du Littoral, de la pêche, du port départemental d’Étaples, des relations européennes et transfrontalières, de la politique de la ville

  • 1,5 millions d’habitants
  • 1,8 milliard € de budget

les-strategies-europeennes-et-internationales-du-departement

Le Département du Pas-de-Calais

Avec ses nombreuses villes emblématiques comme Calais, Arras, Boulogne-sur-Mer, Lens ou encore Saint-Pol-sur-Ternoise, le Département du Pas-de-Calais est l’un des départements les plus peuplés et les plus diversifiés de France. Attractif et dynamique, son territoire présente une grande variété de paysages ruraux et urbains, naturels et touristiques. Son bassin minier est classé au patrimoine mondial de l’Unesco, et ses ports de Calais pour le transport de passagers et de Boulogne-sur-Mer pour la pêche sont parmi les ports européens les plus fréquentés. Son détroit, espace de jonction entre la Manche et la Mer du Nord mais aussi entre la Grande-Bretagne et la France, est l’un des détroits les plus fréquentés au monde. Axe de passage et d’échanges majeur, il présente un intérêt stratégique et économique évident pour l’Europe. 

Le Pas-de-Calais et la coopération transfrontalière

Par sa position géographique et l’histoire de ses habitants liée à l’immigration internationale, le Département du Pas-de-Calais est un territoire profondément européen. Il mise à ce titre sur l’international et les dynamiques euro-régionales qui le traversent comme espace de travail où trouver des solutions à des problématiques communes. Convaincu que sa spécificité transfrontalière est une source d’opportunités pour l’attractivité de son territoire et la qualité de vie de sa population, le Pas-de-Calais place au cœur de ses objectifs le partage d’expertise et de savoir-faire avec ses partenaires et la possibilité de permettre à ses habitants de vivre des expériences interculturelles.

Le Pas-de-Calais et le Comité du Détroit 

Le Département du Pas-de-Calais, avec le Comté du Kent au Royaume-Uni, a été à l’initiative de la création du Comité du Détroit. C’est d’ailleurs à Arras qu’a eu lieu le 5 février 2020 la conférence de lancement du Comité qui a accueilli plus de 200 personnes venant de l’ensemble des régions du Comité. Cette coopération transfrontalière à l’échelle locale est porteuse de sens pour le Pas-de-Calais parce qu’elle instaure une plateforme d’échanges et de projets pour renforcer les relations qu’entretient le Département avec le Comté du Kent depuis plus de 30 ans ainsi qu’avec les autres acteurs du territoire du Détroit. 

Des thématiques de travail communes et chères au Département 

Les thématiques de travail du Comité du Détroit s’inscrivent pleinement dans les objectifs propres au Département du Pas-de-Calais : 

  • L’accent mis sur le soutien au développement économique permettra de faciliter les échanges dans le Département en menant une réflexion commune autour des transports, de la logistique ou encore de l’activité touristique. En cela, le Comité du Détroit agira comme un incubateur pour le développement de pôles transfrontaliers. Il encouragera les secteurs à fort potentiel de croissance, ce qui développera l’attractivité du territoire et stimulera les opportunités d’emplois dans le Pas-de-Calais. 
  • Le travail mené sur le thème de la transition écologique et la promotion d’une croissance propre rejoindront l’engagement du Département de réduire les effets du changement climatique au sein d’un territoire qui fait face à de nombreux enjeux, parmi lesquels la forte concentration des activités humaines dans le bassin minier, l’augmentation croissante du trafic maritime, l’aménagement du littoral et la hausse du niveau de la mer.
  • Le soutien à la jeunesse dans son accès à l’autonomie, aux compétences et à l’emploi étant l’une des préoccupations principales du Département, le Comité du Détroit sera un espace d’opportunités pour les jeunes en favorisant la mobilité transfrontalière et les échanges linguistiques et interculturels. Il contribuera à réduire le nombre de jeunes du Pas-de-Calais ne travaillant pas, ne suivant pas d’études ou de formation, en facilitant l’accès à des opportunités d’emplois transfrontaliers, y compris dans des secteurs innovants comme la transformation numérique, l’adaptation climatique ou encore la transition vers une économie circulaire et plus inclusive.

Crédit photo de la vignette / Yannick Cadart Photographe du Département du Pas-de-Calais